Réunion publique

Débat citoyen du 22 mars 2010

Par Maryvonne Boileau

Nous étions quelques uns à venir préparer le conseil municipal à la MJC des Eaux Claires.

Nous avons commencé par l’analyse des résultats des régionales au niveau de la ville de Grenoble et de l’agglomération. Le score des écologistes est à 26,5 % à Grenoble et 27,6 % pour le PS et 22,3 % sur l’agglomération. Nous constatons une légère inflexion du résultat des européennes : 29 %, mais une augmentation de 4 points suite aux municipales.

Nous considérons être durablement installés dans le paysage grenoblois. Nous sommes majoritaires sur 4 cantons : 1, 2, 4, 5.

Pour le conseil municipal : 59 délibérations, dont celle concernant les aides aux projets d’initiative jeunesse. 45 000 € pour tous les projets qui seront présentés, en sachant que cette somme a été constituée en allant piocher sur d’autres dispositifs existants qui sont évidemment diminués d’autant.

Une délibération sur le projet éducatif, avec là aussi pas vraiment de nouvelles aides : le « parler bambins », qui est certes une initiative intéressante, mais qui était jusqu’à présent aidée par le Haut Commissaire aux Solidarités qui vient d’être limogé du gouvernement. Espérons que son départ ne présage pas d’une suppression pure et simple de la ligne budgétaire des solidarités.

Une délibération sur l’opération d’amélioration de l’habitat existant des logements existants autour du terrain de l’esplanade. La rocade étant pour le moment « suspendue », ce quartier peut envisager son avenir plus sereinement. Mais, nous savons que les acharnés de la « bagnole », viennent de perdre un bataille, mais vont probablement continuer le combat. Nous devons garder toute notre vigilance sur ce dossier.

Concernant la Métro : une présentation du Programme Local de l’Habitat qui définit les orientations concernant les constructions de logements dans l’agglomération pour l’avenir. Les chiffres d’augmentation des constructions de logements démontrent que la progression est très très lente et surtout ralentie par les différentes démolitions des projets de renouvellement urbain. Les demandeurs de logements sociaux vont encore attendre, et surtout les possibilités d’accéder à la propriété pour les ménages modestes s’éloignent toujours un peu plus avec la crise qui les touche de plein fouet. Il serait aussi nécessaire de construire davantage de logements à bas loyers, mais en fait les quotas de PLAI ne sont pas très élevés. Quoiqu’il en soit, c’est bien au niveau de l’agglomération et de la région urbaine que cette question pourra se résoudre. Ce qui nécessite également un plan offensif de développement des transports en commun.


Documents joints

Transparents projetés lors de la soirée

5 avril 2010
Document : PDF
426.6 ko



Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSAvec vous