Réunion publique

Débat citoyen du 22 novembre 2010

par Maryvonne Boileau

La réunion publique préparatoire au conseil municipal a eu lieu sur le secteur Chorier Berriat. Environ 20 présents, des habitués et des nouveaux.

Le débat d’orientation budgétaire était le sujet principal, cet acte politique essentiel de l’action municipale. Nous observons pour la première fois que la majorité a organisé 2 réunions publiques préparatoires à ce budget. Nous regrettons qu’un seul scénario soit présenté, mais nous notons cependant que les élu-es avaient sollicité des suggestions auprès des participants. Mais nous regrettons davantage que les documents préparatoires à ce DOB ne soient remis aux élu-es que le 23 novembre, soit 6 jours avant le conseil. C’est un délai court pour étudier dépenses, et recettes de fonctionnement et d’investissement.

En 2009 et 2010, seul notre groupe a formulé d’autres scénarii budgétaires, notamment l’un, sans augmenter les taux d’impôts. Nous poursuivons notre demande de proposer un budget qui se recentre sur les compétences essentielles d’une ville.

Nous avons enfin obtenu, après plus d’un an de demandes, le détail des dépenses des 3 jours de jeux de neige pour la candidature ratée aux Jeux Olympiques : 1 683 629.48 € !

En 2011 les impôts locaux ne subiront pas d’augmentations, à l’exception de celles qu’entraînent la révision annuelle des bases et décidée par l’Etat. Ce même Etat qui n’a de cesse de réduire les ressources des collectivités territoriales, tout en les assommant de nouvelles charges. Par contre, la Métro augmentera ses taux d’imposition cette année. Les participants expriment les difficultés rencontrées par de nombreux grenoblois confrontés à des augmentations substantielles d’impôts locaux auxquelles s’ajoutent les charges de leur logement, notamment les coûts de chauffage.

Une politique de solidarité, d’écologie et de démocratie s’accommode mal des aides économiques aux grands groupes ou en investissements de prestige, peu utiles aux besoins essentiels des grenoblois en général. Le projet « cœur de ville, cœur d’agglo » entraîne une dépense de 777 500 euros au maître d’œuvre, soit 15 % du marché subséquent.

Autres points :
-  la ligne E du tram, qui a pris quelque retard de mise en œuvre mais qui est un projet nécessaire et utile. Nous voterons pour, en demandant que tout soit mis en œuvre pour veiller à ce que les déplacements ne soient pas trop perturbés sur cet axe très fréquenté, notamment de Pont de Claix à la Porte de France.
-  Rapports des SEM SAGES et Territoires 38, ainsi que sur le prix de l’eau. La ville de Grenoble se maintient en avant-dernière position nationale du prix au m3 d’eau, alors que la Régie continue sa politique d’investissements de renouvellement des conduites. Nous avons terminé par un rafraîchissement préparé par le restaurant qui nous a accueilli.


Documents joints

Diaporama projeté à la réunion publique du 22/11/2010

25 novembre 2010
Document : PDF
523.9 ko



Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSAvec vous