Communiqué de presse du 14 juin 2013

Avant le conseil municipal du 17 juin 2013...

par le groupe des éluEs

- La démocratie s’expose sur l’Esplanade
- La candidature de trop
- Rythmes scolaires : préparez vous à des devoirs de vacances !

 La démocratie s’expose sur l’Esplanade

Nous nous réjouissons de la tenue d’un conseil municipal extraordinaire sur le projet urbain d’aménagement de l’Esplanade. Il est juste regrettable qu’il ait fallu tant de temps et d’énergie pour arriver à une démarche qui, somme toute, semble assez normale. Pour l’instant, nous n’en sommes encore qu’à un débat sans vote, et rien n’indique que la majorité soit prête à revoir son projet. Mais nous espérons que ce temps d’échange et de confrontations permettra de faire évoluer la décision.
Cet épisode de la vie municipale aura au moins eu un mérite : Grenoble reste une ville de résistance. Et quand ils estiment leurs droits bafoués, ou constatent des agissements politiquement indéfendables, les grenobloises et les grenoblois sont capables d’organisation, de mobilisation et d’action pour faire bouger les choses. En ce sens, Grenoble est une ville où la démocratie est bien vivante. Alors que nous allons rentrer dans une période électorale importante pour notre ville, ce constat est encourageant. Merci à tous les citoyens qui auront permis à ce débat de se tenir.

 La candidature de trop

Le 4 mai dernier, Michel Destot, sourire en coin, nous apprenait sur France 3 Alpes que "sa décision était déjà prise" quand à savoir s’il se représentait aux prochaines élections municipales dans notre ville. Mais que les grenobloises et les grenoblois devront patienter jusqu’en septembre pour que leur premier édile partage avec eux cette décision.
En matière de communication politique, on est habitué aux faux semblants les plus variés.
Mais il faut reconnaître à M. Destot un vrai talent en la matière. Car enfin, qui s’interroge encore sur la teneur de cette décision ? Et si M. Destot avait décidé de ne pas se représenter, qu’est ce qui l’empêcherait de le dire maintenant ?
M. Destot se prépare ainsi à briguer un 4e mandat de Maire alors qu’il a été élu pour la première fois au Conseil municipal en 1977 il y a 36 ans !
Un 4e mandat au mépris de l’engagement de non-cumul qu’il avait volontairement pris devant les électeurs. Un 4e mandat avec des idées du XXe siècle pour répondre aux enjeux du XXIe.
La question du cumul des mandats est aussi une question qui se pose dans le temps. Une démocratie vivante, c’est une démocratie qui se renouvelle, une démocratie qui soit capable de faire émerger et faire monter de nouveaux talents, de nouvelles idées, de nouvelles représentations. C’est une démocratie qui ne doit pas attendre que le « leader » disparaisse pour se recomposer, mais dans laquelle celles et ceux qui sont en tête de cordée un moment acceptent de laisser d’autres proposer de nouveaux itinéraires, sinon d’autres cordées pourront trouver le bon chemin.

 Rythmes scolaires : préparez vous à des devoirs de vacances !

Les écoliers grenoblois auront donc 4 jours et demi de classe par semaine à partir de la rentrée prochaine. Et des horaires différents, des activités, des « récré’actives », de l’accompagnement scolaire… Soit. La décision est prise, il n’y a plus qu’à espérer que tout se passe bien.
Dans le mensuel des Nouvelles de Grenoble, la majorité nous explique en une que "ça va marcher". On aimerait partager cette persuasion. Mais tellement de questions restent sans réponses précises qu’on est autorisé à être inquiet !
Dans le Dauphiné Libéré du 10 juin, le calendrier des réunions d’informations organisées par la ville est annoncé : une réunion par secteur, soit 6 réunions en 7 jours, entre le 24 juin et le 3 juillet. On peut difficilement faire plus tard… D’autres villes qui avaient choisi d’appliquer la réforme des rythmes scolaires dés la rentrée prochaine ont revu leurs positions, devant les difficultés posées par un délai trop court. Pas Grenoble. Nous comprenons que la majorité veuille maintenir le statut de Grenoble « ville de l’expérimentation ». Il faut juste faire attention aux cobayes que ne doivent pas être nos enfants.




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSCommuniqués