Lundi 13 octobre 2008

Débat public avant conseil municipal

Par Maryvonne Boileau

25 personnes ont participé à ce débat. Selon la méthode habituelle : un point sur les précédents conseils et présentation des délibérations les plus importantes.

Le premier débat a porté surtout sur le conseil municipal extraordinaire du 6 octobre portant sur la candidature JO.

10 000 invitations par courrier, 4 mails les jours précédents aux Agents de la ville de Grenoble. Tout çà pour 450 personnes présentes avec une moyenne d’âge largement au-dessus de 50 Ans. Nous étions les seules voix critiques, face à des discours dégoulinants de satisfaction outrancière. 2 absents de marque : A. Vallini et D. Migaud. La palme de la phrase de méconnaissance revient au président du groupe MODEM : « ce ne sont pas le JO de Grenoble qui vont bouleverser le climat. » Et bien non, M. le Modem c’est parce que le climat est bouleversé que nous ne voulons pas de ces jeux à Grenoble.

Ordre du jour :

- Rapports annuels CCIAG, et SEM 2000 et SAGES

Rappels de l’illégalité des finances de la Compagnie de Chauffage (CCIAG) qui équilibre ses comptes par la vente de chaleur très excédentaire au profit des autres activités très déficitaires, mais au détriment des locataires des usagers de la CCIAG qui paient leur chauffage beaucoup trop cher. Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes est en cours d’étude.

- Inquiétudes sur les décisions modificatives budgétaires avec une augmentation des dépenses de fonctionnement en raison du montant triplé pour les fêtes et cérémonies (jeux de neige en décembre prochain pour préparer les JO). Augmentation de 25 % des indemnités des Elu-Es.

- rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) sur la gestion de la ville de 2001 à 2005. Bonne gestion, sauf une remarque sur la gestion des parkings : équilibre financier des budgets de gestion parkings en ouvrage par les parkings sur voirie. C’est illégal selon la CRC.

- Différentes autres délibérations, étude de franchissement des voies ferrées, logement, intercommunalité et des subventions, dont une au CE de ST micro qui ne demande rien !

Nous avons terminé à 20 H sur l’idée qu’il nous fallait à tout prix réaliser un budget alternatif, en raison des augmentations d’impôts qui se profilent avec force à l’horizon ! Pauvres de nous avec cette majorité de gauche à droite.


Documents joints

Le support de la présentation du 13/10/08

26 novembre 2008
Document : PDF
987.8 ko



Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSAvec vous