Conseil de la Métro du 27/09/13

Regard critique d’un élu écologiste

par Gilles Kuntz

Conseil de rentrée sans délibération majeure. Toujours des bancs clairsemés ; le maire de Grenoble ne restera qu’une heure de 16 à 17h et ne dira rien. Aurait-il aussi renoncé à présider la future intercommunalité ? Au fil des interventions on apprend que Jean-Marc Uhry absent et démissionnaire de sa délégation à l’environnement aurait été démissionné de ses autres délégations et ne serait plus vice-président. Le Président reste muet à ce propos. A suivre...

Propos liminaires de M. Baietto pour se féliciter des votes des villes qui ont apporté les majorités suffisantes pour la nouvelle intercommunalité et sa représentation. Toujours pas de débats citoyens pour ancrer cette nouvelle dimension dans les esprits, mais une réunion des maires avant la fin de l’année. Encore les grands élus qui savent ce qui est bon pour le peuple.

Le seul débat qui a réveillé un peu ce conseil très endormi a été celui qui s’est greffé sur une délibération de lancement de la concertation autour du projet de liaison par câble avec le Vercors. Alors qu’il ne s’agissait que de recueillir enfin l’avis des citoyens de la Métro, le Vercors faisant de même sur son territoire, certains ont repris le débat sur l’opportunité de réaliser ou non ce téléphérique.
Pour convaincre de son engagement pour les déplacements, le Président a cru bon d’énumérer les projets qu’il a portés à la Métro et au Conseil Général et qui ont été abandonnés : Isis (tram-train du CGI vers Moirans), la rocade nord et son tunnel... Aurait-il le pressentiment que le câble vers le Vercors qui n’est pas de la première priorité subira le même sort ?
Concernant les aides au logement social, une délibération qui pèse plus d’un million d’euros pour 1800 à 2200 logements sur la Presqu’île a été votée. Ma question sur les équipements publics prévus (écoles, crèches, collège...) n’a pas eu de réponse. Ici on vote les logements, Grenoble doit s’occuper du reste...
Le stade des Alpes n’en finit pas d’être vide. Le délégataire chargé de sa gestion (Carilis) n’a pas rempli ses missions. Cela est reconnu dans une délibération, mais on se contente seulement de reporter le paiement d’une mensualité de la subvention à verser d’une année sur l’autre, sans même une baisse du montant. Quant à la brasserie prévue sous les tribunes, on ne trouve pas de société prête à se lancer dans ce défi commercial.... Quel gâchis !




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSLe Conseil de la Métro RSSConseils précédents RSSConseils 2013 RSSConseil du 27/9/13