Tribune du Métroscope juillet-août 2012

Hébergement : la patate chaude !

par Gilles Kuntz

Si notre agglomération vante à longueur de Métroscope ses aides à la haute technologie et son innovation économique, il n’en est pas de même de son action sociale. Pourtant La Métro est chargée de l’hébergement des personnes à la rue. Le centre d’accueil municipal est bien devenu intercommunal, mais ses 50 places d’urgence ne peuvent faire face aux besoins. Chaque jour plus d’une centaine d’appels sans solution arrivent au numéro 115. Des personnes sont contraintes de dormir dans des halls, des maisons vides et insalubres, des tentes ou dans des cartons. Parmi elles de plus en plus de familles avec enfants même en bas âge. Est-ce un indicateur de développement à l’image des Etats Unis où les SDF sont très nombreux ?

L’Etat et les collectivités (Conseil Général, Métro, mairies..) se renvoient la question sans prendre le problème à bras le corps. La Métro expérimente un dispositif d’hébergement en maisons pour 12 familles alors qu’elles sont des centaines sans solution… Beaucoup de bénévoles se dévouent à la place des institutions sans en avoir les moyens. Doit on attendre le retour des bidonvilles pour agir efficacement ?




Groupe Écologie & Solidarité
EluEs Verts, ADES, Alternatifs de la Ville de Grenoble

Hôtel de Ville - 11 Bd Jean Pain - B.P. 1066 - 38021 Grenoble Cedex 1
contact@grenoble-ecologie-solidarite.fr - Tél : 04 76 76 38 75 - Fax : 04 76 76 34 05
Creative Commons License
Sauf mention contraire, les contenus de ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons
Site réalisé avec SPIP 2.1.12, AHUNTSIC et hébergé chez OVH.
Flux RSS : RSS fr

RSSPublications RSSTribunes du Métroscope